Le projet 2019 a été élaboré par Mohamed Barka, président de l’association Waha Medrassa, en novembre 2018 et validé par le CA du 9 novembre 2018 et modifié par le CA du 18 février 2019. Suite à des irrégularités dans l’exécution du projet 2018, nous avons dû signifier à M. Barka l’arrêt de notre collaboration et mettre en place un nouveau partenariat en février 2019 afin de poursuivre nos activités. Le nouveau partenariat se fera avec M. Taleb, président de l’association « Les Lueurs de l’Espoir » d’Atar, en cours d’homologation par le gouvernement mauritanien. Afin de pouvoir travailler, notre relais bancaire sera pour 2019 « Les Amis de Chinguetti » d’Atar. Notre association s’est rendue à Atar du 21 au 29 avril 2019.

Aide à la scolarisation

Construction d’une école à Nouimkan : 15 700 €

Le village de Nouimkan situé dans la Whali du Tagant au sud d’Atar fait partie de la commune de Tidjikja. On compte dans ce village 44 familles de tradition nomade, mais sédentarisées, vivant principalement de l’élevage. Seuls 35 sur 65 enfants en âge d’être scolarisés le sont d’où la nécessité d’une nouvelle école.

Nouimkan

Deux bâtiments sont prévus : l’école de 18 m sur 6 m comportera deux classes et les toilettes avec réserve d’eau de 1,50 m sur 2 m. La cour de 30 m sur 30 m sera délimitée par des pierres. La construction sera sous la responsabilité du chef du village et conforme au plan et au devis.

Aide alimentaire

Jardin d'enfants Atar

  • Laguéila : 2 000 €. Cette aide a été versée le 06/01/2019. Or tous les enfants sont scolarisés à Chinguetti. Lors de notre séjour nous irons à Chinguetti.

Jardin d'enfants Atar

  • Jardin d’enfants Atar : 5 500 €. Le projet 2018 devait leur assurer une autonomie. Ce jardin d’enfants était conçu comme une maternelle donc ne fonctionnait pas pendant les vacances et de juin à octobre période de la guetna (cueillette des dattes), mais les familles les plus pauvres restent sur place faute de travail. Aussi en partenariat avec la coopérative de femmes « Echaaba » nous avons décidé de les aider à poursuivre l’accueil toute l’année.

Poursuite des partenariats scolaires avec les écoles mauritaniennes

Classe d'élèves

Des échanges s’effectuent entre les écoles mauritaniennes et les écoles du Toulois. Des actions sont prévues en 2019 :

  • Échanges entre les écoles de Chaudeney, Pierre-la-Treiche-Villey-le-Sec, Lay-St-Rémy et N’Terekt, Rag, Rag Var’oun et Dakhlet Lem’ize sur le thème de l’eau, des moments de vie et des traditions.

Classe d'élèves

  • À Foug, l’école du Luton travaille sur « l’eau, source de vie en Mauritanie ».
  • Travail avec le Conseil Municipal des Jeunes de Foug: suite du projet.
  • Atelier solidarité « École des Champions » avec Velaine en Haye.
  • Semaine de la laïcité au Lycée de Commercy.
  • Intervention dans les écoles du Toulois sur les thèmes « la vie des nomades » et « l’eau, source de vie en Mauritanie ».
  • Partage et solidarité au lycée agricole de Bar-le-Duc.

Classe d'élèves

  • Semaine culturelle au Lycée Majorelle de Toul.
  • Rallye des solidarité au marché du monde solidaire avec le Conseil Départemental 54.
  • Rencontre en Mauritanie pour R. Bernat, présidente d’« une Oasis, une École ».

Aide au développement local

Achat d’un cheptel de chèvres et de chamelles : 7 000 €

Cette vallée et grara, situées à 50 km à l’ouest d’Atar, abrite une population nomade de 40 familles qui ne vit plus que de l’élevage. Afin de subvenir aux besoins des familles, la communauté villageoise de Embeitih, représentée par El Bon O’Ehmeid et la responsable de la coopérative de femmes El Ghalia M/El Issawi, nous a soumis son projet de vente de lait frais.

Cette activité est génératrice de revenus réguliers, car les Mauritaniens des centres urbains consomment et achètent quotidiennement beaucoup de lait frais. Cette source de revenus permettra aux femmes la mise en place d’un jardin maraîcher qui produira les légumes indispensables à la nourriture des enfants.

Artisanat

Ce projet nécessite la construction d’enclos et l’achat d’une citerne pour le ramassage et transport du lait.

Artisanat

Vente de foulards

Nous privilégions en priorité le travail des coopératives de femmes qui permet le développement de leur savoir-faire et leur assure un revenu même modeste.

Les actions de sensibilisation à la solidarité internationale

Dessin

Ces échanges contribuent à l’apprentissage de la tolérance, de la différence et de la solidarité, à faire connaître ce peuple nomade : les Maures. En Mauritanie, lors de nos visites, nous rencontrons nos partenaires et les villageois. Ces échanges permettent de tisser des liens d’amitié.