L'école actuellement construite

Construction de l’école de Laguéïla, 2007

L’Oasis de Lagueïla compte une centaine d’habitants. Elle est située au milieu des dunes de Lemghali à 11 km au sud de Chinguetti dans l’Adrar en Mauritanie.

Dans l’oasis de Lagueïla en Mauritanie, il s’agit de financer la construction et l’équipement d’une école, d’un jardin pédagogique, du logement de l’instituteur et d’un puits proche de l’école et des cases.

Grâce au travail sur place des membres de Waha Medrassa et des fonds récoltés par Une oasis, une école (6500 €), l’école est construite et la matériel scolaire est acheté (1500 €).

Le gouvernement mauritanien a nommé un enseignant et la rentrée a eu lieu en novembre 2007.

Transport à dos de chameaux

Tous les matériaux de construction ont été acheminés à dos d’ânes ou de chameaux. Il n’y a pas de piste…

L’entretien de l’école sera réalisé par les habitants.

Rencontre en juillet 2007

Rencontre de juillet 2007

En juillet 2007, notre association a rencontré les habitants de l’oasis et les responsables de l’association Waha Medrassa.

Découverte des dessins

Au cours de cet échange, Mohamed Ould Barka présente aux enfants de Lagueïla les travaux réalisés par les enfants des écoles de Chaudeney et de Lay Saint Rémy. Les petits mauritaniens sont émerveillés et émus qu’on ait fait des dessins pour eux en France et attendent avec impatience de futurs échanges.

Une classe du Toulois

Inauguration de l’école

Le 12 mars 2008, notre association, représentée par Rolande Bernat, a été reçue par l’association Waha Medrassa à l’oasis de Laguïla.

Les élèves, âgés de 5 à 13 ans, leur maître Mohamed Oudaa, le chef du village et le président Mohamed Ould Barka nous accueillaient dans leur belle école.

Les élèves devant l'école

Mots et chants de bienvenue, échanges de correspondance, de dessins, de posters avec les deux écoles du Toulois, cadeaux, distribution de petit matériel scolaire, de livres et beaucoup de photos. Autant de moments émouvants et riches d’espoir. Les contacts avec la population (distribution de vêtements, achats de bijoux artisanaux, discussions autour du thé) ont été chaleureux.

Accueil de Mohamed Ould Barka du 1er au 11 juillet 2008

Suite à l’invitation faite par Une Oasis, Une École, la venue en France de Mohamed Ould Barka, président de l’association Waha Medrassa, fut un moment important pour notre association.

Lors de ce séjour, de nombreux contacts avec nos partenaires ont eu lieu :

Conseil Général 54
Conseil Général 54 Au cours de cette rencontre très conviviale avec M. Pissenem, Vice-Président et M. Loctin, Conseiller Général, Mohamed évoquent le rôle important de chacun.
Velaine-en-Haye
Mohamed fait le point sur le projet 2007-2008 au Député-Maire de Velaine-en-Haye, M. Morenvillier. Il expose également notre projet 2009 : une coopérative avicole.
Inspection Académique de Toul
Mme Astruc, de l’Inspection Académique de Toul, nous accueille chaleureusement dans ses locaux.
Les écoles de Chaudeney et de Lay Saint Remy
Lay-Saint-Rémy Chaudeney Moments privilégiés entre les deux cultures. les questions des enfants fusent : «Tu es venu à pied ?», «Il neige chez toi ?». À Chaudeney (seconde photo), M. Javelle, Maire, ainsi que ses deux adjoints, MM. Rassinoux et Schwrda, étaient présents.
Collège de la Croix de Metz
Collège de la Croix de Metz Nous avons visité le collège de la Croix de Metz à Toul en présence de Mme Jay, documentaliste. La classe 5D a réalisé une bourse aux livres afin de permettre le financement du jardin.

Au cours de ces différents entretiens, des pistes de travail, des projets, des sources de financement ont été avancés.

En fond, la case de l'instituteur

Août 2008 : construction de la case de l’instituteur

La case de l’instituteur, éclairée par panneaux solaires, sert également de salle d’étude.

Le puits avec sa pompe

Juin - septembre 2008 : construction du puits et réalisation du jardin

  • construction d’un nouveau puits avec réserve d’eau, installation d’une pompe alimentée par panneaux solaire et adduction d’eau jusqu’à l’école
  • réalisation un jardin irrigué par l’eau du puits (culture de légumes tels que carottes, courges, navets, choux, …) si nécessaire à la population
  • création d’un espace bibliothèque, en cours de réalisation

Le puits avec, en avant plan, le jardin

Le puits avec la pompe alimentée par le panneau solaire

Le montant de ces modifications s’élève à 11 000 €.

Le partenariat avec les deux groupes scolaires de Chaudeney et de Lay-Saint-Remy, ainsi qu’avec la classe du collège de la Croix de Metz de Toul, est poursuivi.